FAN DE VALENTINO ROSSI


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 essais a brno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gaspard30
POCKET BIKE
POCKET BIKE


Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 61
Localisation : gard
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: essais a brno   Mer 17 Aoû - 14:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROSSI_46_DUCATI
500 CM3
500 CM3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Age : 44
Localisation : 91330 YERRES
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: essais a brno   Lun 22 Aoû - 23:45

Moto GP : Ducati prêt à tout pour faire gagner Rossi ?

Malgré tout le talent de Valentino Rossi et les moyens déployés par Ducati, la GP11 frappée du n°46 est encore très loin d'être en mesure de briguer la victoire en Moto GP. Une situation délicate, dont l'issue pourrait passer par un désaveu du fameux châssis en carbone cher au concepteur de la Desmosedici, Filippo Preziosi…

GP du Japon : Rossi hésite encore

Malgré les résultats rassurants présentés dans le rapport de l'ARPA, l'agence italienne sollicité par la FIM et Dorna pour estimer la situation au Motegi, plusieurs pilotes hésitent encore à participer au Grand Prix du Japon prévu le 2 octobre. Si Lorenzo et Stoner se montrent dorénavant plus modérés quant à leurs positions sur le sujet après avoir ouvertement suggéré le boycott de l'épreuve nippone, Valentino Rossi, lui, continue à exprimer de sérieuses réserves...

"Moi, j’ai peur d’aller au Japon et cela vaut aussi pour les personnes qui travaillent avec moi", a-t-il affirmé à nos confrères d'Autosport. "Je ne pense pas que ce soit une bonne idée d’aller courir à si peu de kilomètres d’une centrale nucléaire qui n’est pas encore sous contrôle", a déclaré l'italien qui devrait annoncer sa décision définitive au GP de Misano. Admettant que "certains pilotes prennent plus de risques en boycottant le Grand Prix", le pilote Ducati comprend que la situation de plusieurs de ses adversaires soit plus compliquée : Stoner et Lorenzo, par exemple, jouent le titre mondial sur des machines japonaises, tandis que Dovizoso ou Simoncelli sont en attente d'un renouvellement de contrat avec le HRC.

Dans ces conditions, la non-participation volontaire à un GP - à plus forte raison le rendez-vous national de Honda et Yamaha - pourrait donc leur couter très cher, tant au championnat qu'auprès de leurs employeurs…


Sous la pression de l'idole transalpine et des sponsors, Ducati doit en effet apporter des solutions concrètes à son pilote vedette : si Rossi s'est officiellement déclaré satisfait par sa dernière course à Brno (6ème à 12,632 sec de Stoner), l'expression inhabituellement fermée parfois surprise sur son visage trahissent ses doutes et son agacement…

Absent du podium depuis le Grand Prix de France, l'Italien n'a jamais été en mesure de se battre pour la gagne après déjà onze manches disputées. A la régulière, le génie des Alpages a même accusé jusqu'à trente secondes de retard sur le vainqueur (26,5 sec en Italie, 27,6 sec en Allemagne, 30,3 sec aux USA) : des contreperformances cuisantes pour un nonuple champion du monde…

Handicapé par la tendance au sous-virage de sa monture, Valentino Rossi s'avoue aussi quelque peu dépassé par la complexité de mise au point d'une Ducati bien plus "rétive" que les Honda et Yamaha avec lesquelles il a remporté 79 victoires en catégorie reine.

"Nous avons découvert que nous arrivons à résoudre un problème à la fois, mais pas tous ensembles", analysait la star transalpine après les essais de Brno. "Si l’avant progresse l’arrière empire et vice-versa. Nous devons encore comprendre pourquoi".

Or, si Rossi éprouve tant de difficultés à comprendre - et donc à régler - sa machine, c'est essentiellement en raison de son originalité technique : unique Moto GP du plateau à recourir à un châssis en carbone avec moteur porteur, la Desmosedici GP11 requiert une approche sensiblement différente de ses rivales japonaises...

Gros dilemme pour Ducati...

En conséquence, après avoir assuré ne pas vouloir faire de sa Ducati un "clone italien" de son ex-Yamaha M1, Valentino Rossi aurait finalement demandé à son employeur d'envisager l'abandon du châssis carbone aux profits d'un classique cadre en aluminium comme l'utilisent Honda, Yamaha et Suzuki.

Interrogé sur la question, Filippo Preziosi a admis à demi-mots que cette possibilité était à l'étude : "pour moi le point essentiel n'est pas l'aluminium, l'important est de gagner en rigidité", a déclaré le "père" de la Desmosedici.

"Nous travaillons énormément et nous allons continuer à essayer de nouvelles solutions parce que nous voulons gagner en performances et en connaissances. Nous essayerons donc de nouvelles solutions en les comparant aux anciennes et nous verrons celle que les pilotes préfèrent", a assuré l'ingénieur italien.

Cependant, trois points importants font que Ducati rechignerait à se séparer du châssis carbone : la fierté de se distinguer technologiquement d'une part, mais aussi l'efficacité avérée de ce type de partie-cycle. Après tout, Casey Stoner a tout de même remporté six courses et signé autant de pole position la saison dernière avec une GP10 techniquement assez proche du modèle actuel…

"Nous savons que Valentino est un pilote qui gagne des courses et c'est donc à nous de le mettre dans des conditions qui lui permettent de réaliser son potentiel", a toutefois rappelé Filippo Preziosi en soulignant au passage l'intense pression exercée sur ses épaules.

Car avec un champion du calibre de "Vale" dans leurs rangs, les Rouges ont en effet beaucoup a perdre en termes d'image si le succès persiste à fuir l'association "Rossi-Ducati"...

Dans ces conditions, tous les moyens paraissent bons pour permettre à la star transalpine de briller à nouveau aux avant-postes, quitte à "rentrer dans le rang" en désavouant le châssis carbone.

Sauf qu'un dernier facteur torture les dirigeants de Borgo Panigale : si leur Moto GP abandonnait le principe du cadre en deux parties reliées entre-elles par un moteur porteur, cela affecterait directement la légitimité de la 1199 Superquadrata, la future Superbike de Bologne qui étrennerait justement ce type de châssis pour la première fois sur une Ducati de série !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROSSI_46_DUCATI
500 CM3
500 CM3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Age : 44
Localisation : 91330 YERRES
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: essais a brno   Lun 22 Aoû - 23:46

Moto GP - Etats-Unis: Nicky Hayden n'aura pas à Indy la même Ducati que Valentino Rossi
Tags : Ducati | GP Etats-Unis | Hayden | Moto GP | Rossi | YouTube
Par André Lecondé - le Dimanche 21 août 2011 | 7 commentaire(s)

Pour ne pas sombrer dans la dépression et l'ennui dans une saison 2011 à présent transformée en une vaste séance d'essai pour la prochaine de 2012, Valentino Rossi et Nicky Hayden se sont lancés un défi : terminer l'un devant l'autre l'actuel championnat. Un objectif qui semble tenir à coeur au Kid du Kentucky. Fidèle à une GP11 cernée en mesure de lui faire récolter des points, tandis que son binôme se lançait dans l'aventure de la GP11.1, l'Américain a changé son fusil d'épaule au lendemain d'un Grand Prix de la République Tchèque qui a révélé un net progrès du châssis hybride.

Sur le même tracé de Brno, le lundi suivant le meeting tchèque, Nicky a donc chevauché la dernière née. Avec des résultats intéressants. Seulement voilà, à l'issue, une frustrante information l'attendait. Si la GP11.1 avait élevé son niveau de jeu, c'était grâce à un profond remaniement de la partie avant. Or, ces nouvelles pièces ne sont pas encore en quantité suffisante pour les mettre à la disposition des deux pilotes. Si bien qu'à Indianapolis, à l'occasion de son Grand Prix national, le champion du monde 2006 devra se contenter d'une solution classique moins performante, au contraire d'un « Doctor » qui deviendrait ainsi un peu plus inaccessible au classement général.

« J'ai roulé avec cette moto une paire d'heures, et on peut dire qu'elle est une évolution intéressante » raconte Hayden. « Mais nous n'avons pas assez de pièces si bien que j'ai dû la rendre. Et je ne crois pas que je la reverrai de sitôt. On peut mieux la diriger et on sent bien mieux le pneu avant. Cela va clairement dans le bon sens. Mais je n'en bénéficierai pas avant un moment car nous manquons de pièces. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROSSI_46_DUCATI
500 CM3
500 CM3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Age : 44
Localisation : 91330 YERRES
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: essais a brno   Mar 23 Aoû - 0:00

Le Japon sans Rossi ?
Gilles Festor(Sport24.com) Mis à jour le 22/08/2011 à 17:00 | publié le 20/08/2011 à 14:28 Réagir
Valentino Rossi pourrait ne pas se rendre au Japon début octobre Crédits photo : Panoramic


S'ABONNER au Figaro.fr Valentino Rossi aurait déclaré ne pas vouloir se rendre au Grand Prix du Japon. Casey Stoner et Jorge Lorenzo n'ont, eux, pas encore arrêté leur décision.

Adulé lorsqu'il défendait les couleurs de Honda, puis de Yamaha, Valentino Rossi pourrait faire faux bond au public japonais le 2 octobre prochain. Même si la Fédération internationale de motocyclisme s'est voulue rassurante sur les risques de radioactivité jugés «négligeables» sur le circuit de Motegi (situé à 110 km de la centrale de Fukushima), le Transalpin de l'équipe Ducati ne souhaite prendre aucun risque. «Je ne pense vraiment pas que je me rendrai au Grand Prix du Japon. Je pensais que les organisateurs auraient pris la bonne décision mais ça n'a pas été le cas et désormais, nous avons un réel problème», aurait ainsi expliqué le Transalpin sur la BBC.

Stoner et Lorenzo réfléchissent
La position de Rossi, qui a proposé de délocaliser la course à Suzuka, n'est pas un cas isolé sur le plateau Moto GP. Au mois de juillet dernier durant le Grand Prix d'Allemagne, Casey Stoner avait indiqué qu'il avait l'intention de zapper la manche nippone. Jorge Lorenzo, son rival pour la couronne mondiale, avait aussi émis l'hypothèse d'un boycott. Aujourd'hui, alors que la FIM a rendu public les résultats de son enquête sur les risques de radioactivité, les deux hommes n'ont pas arrêté leur décision. Et pour cause, ils portent respectivement les couleurs de Honda et Yamaha. Or les deux géants de l'industrie japonaise verraient d'un très mauvais œil l'absence de leurs fleurons pour LE rendez-vous de l'année à ne pas manquer à domicile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROSSI_46_DUCATI
500 CM3
500 CM3
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Age : 44
Localisation : 91330 YERRES
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: essais a brno   Mar 23 Aoû - 16:04

Grand prix de république Tchèque : Stoner flirte avec le titre

La course de Brno s’est soldée une fois de plus par un cavalier seul de Casey Stoner alors que son concurrent déclaré pour le titre Valentino Rossi termine péniblement septième.

Le package Stoner-Ducati-Bridgestone semble à l’heure actuelle tellement au dessus du lot que même les fans les plus acharnés de Valentino Rossi doivent aujourd’hui se résigner à une implacable réalité. Soixante points de retard cela fait au bas mot en moyenne dix points à récupérer par course ce qui veut dire que si Valentino gagne les six courses restantes, il faudrait que Stoner ne fasse quasiment jamais mieux que quatrième. Cela revient donc à dire mission impossible pour le docteur qui devra attendre 2008 pour pouvoir avoir une nouvelle chance de titre.

On peut même ajouter que la Yamaha, non contente d’être dominée par la Ducati, semble l’être également de plus en plus par la Honda, la Suzuki et même la Kawasaki. Valentino a eu un temps la consolation d’être le plus souvent le mieux classé en Michelinn ce qui n’est même plus le cas, car, à la fois Hayden et Pedrosa terminent cette course devant lui. De quoi atteindre le moral et la motivation de n’importe quel pilote y compris Valentino qui doit être un peu dégoûté.

Pour lui le pari risqué de quitter Honda pour Yamaha c’était avéré étonnamment payant sur les 990 avec deux titres raflés dans la foulé. Par contre le passage à la cylindrée 800 se transforme en cauchemar, car, si Valentino semblait en mesure de gagner des courses en début de saison, il en semble très loin actuellement. D’où vient cette évolution? J’avoue que pour moi c’est un mystère. Il y a le feu dans la maison Rossi car ce n’est même plus du titre qu’il s’agit maintenant mais de préserver la seconde position face à un Dani Pedrosa gonflé à bloc par les performances de sa Honda.

Le seul à avoir pu s’accrocher aux basques du leader à Brno fut John Hopkins qui ne lâcha prise que vers la fin de course, son coéquipier Vermeulen termine quatrième, derrière les deux Honda Repsol, confirmant la super forme que l’on tient actuellement chez Suzuki, de quoi nourrir à fort juste titre des espoirs de victoires sur le sec, Vermeulen s’étant déjà imposé sous la pluie.

Pression supplémentaire pour Rossi, la prochaine manche dans moins de deux semaines se déroule tout près de chez lui ou tout le monde, y compris lui-même, attend un bon résultat. Comme beaucoup de pilotes Valentino est resté faire des tests à Brno et ses déclarations concernant aussi bien le nouveau moteur que les pneus ne laissent que très peu de place à l’optimisme alors attendons et voyons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: essais a brno   

Revenir en haut Aller en bas
 
essais a brno
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» premier vrai essais aérographe
» essais mostro1100s et speed triple 2009
» [Pilotage] Brno : Les pilotes de moto 2.
» [CR] Essais DUCATI Monster 1100... S
» Essais C4 WRC (Raikkonen) et 207 S2000 (Ogier-Cétinkaya)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FAN DE VALENTINO ROSSI :: DISCUTIONS :: NEWS DE ROSSI EN CHAMPIONNAT-
Sauter vers: